lundi 12 novembre 2018

Salut... c'est moi!

Bonjour! Bon matin!

Je profite de cette journée de congé (yé!) et de ma non-adaptation au changement d'heure (pas yé!) pour venir mettre à jour mon blog! Ouh là, là, je crois que c'est ma plus grande absence depuis que j'ai créé mon blog. Pourquoi? Parce que je suis hyper occupée, parce que j'ai parfois l'impression que ma vie n'est qu'une course effrénée... Mais cet espace, ici, me fait du bien et me permet une certaine introspection.

En revenant ici, j'ai reconsulté mes objectifs pour l'année. Je pensais être en mauvaise posture, mais non! Ça va somme toute très bien. Je progresse. J'avance. Et mon objectif qui m'angoissait le plus est atteint, doublement atteint! J'ai couru deux demi-marathons cette année!

Vous savez que mon sport de prédilection est la course. J'ai débuté l'année en joignant un club de course. Je les appelle affectueusement " mes malades". C'est un groupe assez éclectique, mais ils sont vraiment rapides et la plupart d'entre eux court des marathons. Ce fut assez ardu au début de juste les suivre de loin. Mais j'ai appris beaucoup et j'ai été capable d'ajouter beaucoup de volume. Grâce à mon programme, j'ai ajouté des intervalles à mes entraînements sans me blesser. J'ai testé le tout lors de deux 10 km officiels ce printemps. Le premier a bien été, avec un  bon temps. Le deuxième catastrophique avec mon pire temps depuis longtemps! J'étais tellement déçue! J'ai même pensé abanbonner la course. Tous ces efforts... pour rien! J'ai profité de la fin de la saison pour réfléchir.

Au courant de l'été, j'ai conclu ma réflexion. Pourquoi je cours? Pour être la meilleure? Pour battre des records? Hé bien, non. Je cours parce que ça me fait du bien (corps et esprit). Je cours parce que c'est le sport qui m'attire le plus. Je cours parce que c'est bon pour la santé. C'est tout. Et ça ne m'empêche pas de rêver à courir des demi-marathons ou marathons. Alors j'ai recommencé l'entraînement en solo avant de me rejoindre à mon groupe.

J'ai donc battu quelques records de distance durant l'été. J'ai repris l'entraînement officiel en août. En octobre, j'ai parcouru mon premier demi-marathon... avec le sourire et sans blessure! Un temps très correct. Et hier, j'ai fait mon deuxième, tellement côteux, encore avec le sourire! Je suis très fière de moi! 

J'aimerais écrire un résumé de ces deux événements. Mais je pense que mon billet est assez long pour un retour. Je reviens bientôt! 

dimanche 18 février 2018

Nouvelles recettes essayées!

Bonjour! Bon dimanche!

Je suis en congé forcé aujourd'hui : ma fille a débuté un rhume hier, et aujourd'hui, ça ne va pas mieux. Nous étions censés aller à son traitement d'orthophonie, mais on se reprendra! Elle a de petits yeux cernés... Alors, je profite de ce moment de repos pour vous présenter mes plus récents coups de coeur culinaires. Il y a longtemps que j'aurais dû écrire ce billet, alors le voici!


Voici les gnocchis au chou-fleur caramélisé! J'ai pris la recette chez Ricardo. Au lieu du parmesan, j'y ai mis du cheddar extra fort râpé. Un vrai, vrai coup de coeur! Ce fut hyper rapide à cuisiner. Seule déception, les enfants n'ont pas vraiment apprécié... mais je vais refaire la recette tout de même. Ils vont s'habituer. 


Encore des pâtes! Ici, c'est le macaroni au fromage one pot de Ricardo. Je pense que c'était mon premier essai à la technique one pot et j'en fus pas mal épatée! C'est rapide et efficace pour un souper rapide le vendredi soir quand tu n'as pas envie de cuisiner... Toutefois, chose étrange, ma fille n'a pas apprécié. Elle semble ne plus aimer le macaroni au fromage... c'est à n'y rien comprendre! Je vais toutefois la refaire. À noter : je n'ai pas mis de pancetta! Et j'ai utilisé ce faux bouillon, mon meilleur ami! 


Ensuite, j'ai sorti la mijoteuse pour un souper facile de semaine. J'en suis à vider mes congélos et j'avais donc de la surlonge de boeuf à passer. Je me suis encore tournée vers Ricardo pour cette recette de boeuf Stroganov en mijoteuse. J'ai servi le tout sur des pâtes.  Un succès sur toute la ligne! J'avais un reste de crème sûre, alors je l'ai utilisé en remplacement du yogourt. 


Tous les repas mexicains servis avec la salsa ça fonctionne ici : que ce soit des tacos, quesadillas, burritos... on en raffole. Ici, ce fut les flautas pris chez Cuisine futée! C'est vraiment 10 minutes de préparation et 10 minutes de cuisson! Encore, en semaine, c'est juste parfait. 


Enfin, voici un potage aux haricots blancs avec une garniture de pancetta, oignons verts et croutons. J'ai pris la recette dans un magasine de Cuisine futée. Le potage est correct, mais il faut vraiment une garniture! Sinon, c'est fade, fade, fade! 

Alors, voici un survol de nos dernières recettes testées. Je vous reviens prochainement avec la suite! Il m'en reste encore beaucoup à vous proposer, car qui dit budget serré, dit cuisiner à la maison! 








samedi 10 février 2018

Retour sur janvier

Wow, déjà février! Et me voici prenant enfn le temps d'écrire un deuxième billet pour cette année! J'espère que janvier s'est bien déroulé par chez vous. Ici, le tout a commencé tranquillement, coco n'a recommencé l'école que le 9 janvier. Toutefois, après cela, ça s'est gâté. Mon mari est professeur, donc, quand la session débute, tout notre horaire est chamboulé. J'ai moins de temps pour m'entraîner et ça parait tellement! Je me sens fatiguée, impatiente et coupable. Mais désormais, je le sais. Je dois me donner quelques semaines d'adaptation à chaque semestre. Toutefois, tout semble rentrer dans l'ordre. Mais disons que j'ai hâte au mois d'avril pour que cette session se termine.Je vous partage donc mes deux dernières pesées :


Somme toute, tout va bien de ce côté. Je vise toujours 130 livres, et je pense bien m'y rendre avec mon entraînement sportif qui va augmenter prochainement. De ce côté, janvier a été plus difficile, comme je l'ai mentionné précédemment. On dirait que quand j'arrête de courir, je développe la crainte de recommencer. Et avec l'hiver, la crainte devient de plus en plus grande. Je n'ai toujours pas choisi mon demi-marathon... et ça me bloque aussi dans mon entraînement. Pour février, je veux recommencer la long run du dimanche matin.

Du côté lecture, j'ai lu 4 livres en janvier. Pas pire comme bilan je trouve. J'ai commencé l'année avec Crazy rich à Singapour par Kevin Kwan. Je ne me souviens plus à quel endroit j'avais entendu parler de ce livre, mais il m'a agréablement plue. La plus grande partie de l'histoire se déroule à Singapour dans des familles hyper riches avec leurs traditions. Lisez-le pour un dépaysement assuré. Ensuite, j'ai lu Les Visiteurs de l'autre rive par Jennifer McMahon. L'histoire, un suspens fantastique, se déroule au Vermont. Parfois, je trouvais que l'histoire était un peu difficile à croire, mais j'ai vraiment apprécié. Je vais lire d'autres livres de cette auteur, mais en langue originale. Après, j'ai lu Si le verre est à moitié vide, ajoutez de la vodka par Marion Michau. Un ensemble de petites textes sur la recherche de l'amour, les relations amoureuses, les ruptures, la vie de couple. Pas un coup de coeur, mais une lecture qui fait sourire et détend. Enfin, j'ai lu The Hate U Give par Angie Thomas. Je l'ai lu dans le cadre de mon club de lecture anglophone et j'en suis très contente. On y rencontre une famille américaine noire qui doit vivre avec le racisme, la brutalité policière... Je le recommande chaudement.


Et puis, janvier ici a marqué une étape importante. Nous avons inscrit notre petite cocotte à la maternelle. Ce n'est pas un moment heureux... Ça me stresse encore. Toutefois, nous avons déjà une rencontre de prévue avec l'école pour discuter de son cas. On verra!

Je vous reviens prochainement avec un billet sur mon défi vestimentaire de janvier, un sur nos plus récentes recettes, et plein d'autres choses!

À la prochaine!

mercredi 10 janvier 2018

Mes objectifs 2018



Bonjour! Ça y est, je profite d’une journée de simili-congé pour dresser la liste de mes objectifs pour la nouvelle année. J’adore cela. Il me semble que ça apporte un vent de renouveau et de motivation. Alors, commençons!
 
Pour ma santé et mon poids, je veux cette année éviter une année de yoyo. C’est tellement lassant : on dirait que j’avance de deux pas pour reculer de trois. Je suis quand même sévère avec moi, car je ne dois pas oublier que j’ai déjà frôlé le 200 livres… et je maintiens un meilleur poids depuis une dizaine d’années. Donc, j’aimerais vraiment descendre mon poids à 130 livres et le maintenir cette année. Je ne veux surtout pas voir le 140… Comment y arriver? Je continuerai à bien manger et mon jeûne intermittent (5-2), j’exercerai un meilleur contrôle la fin de semaine et je  vais courir!  Je vais continuer les pesées hebdomadaires. Pour ma santé,  je  vais continuer à voir régulièrement ma chiro, je vise un massage aux deux mois et dodo plus tôt. Idéalement, il faudrait que je sois au lit quotidiennement vers 21 h avec un bon livre… 

Ainsi, pour mes objectifs lecture, j’aimerais lire 40 livres cette année. C’est quelque chose qui me divertit, me détend et m’apaise. Alors pourquoi m’en priver?  J’aimerais aussi écrire davantage sur mon blogue. J’ai remarqué que les gens délaissent de plus en plus leur blogue. Avant, le matin je me levais et je consultais mes blogues. Maintenant, je le fais plus rarement (merci routine famille-boulot de fou) et quand je le fais, je remarque que ma liste de lecture est plutôt petite… Est-ce que les blogs sont en train de mourir? Pour ma part, je blogue pour m’exprimer, pour écrire, pour partager, pour me motiver… et je vais continuer. Je me donne comme objectif deux billets par semaine.  J’aimerais d’ailleurs faire un suivi mensuel de mes objectifs : cette étape manque à mon organisation et il parait que c’est la clé de la réussite. 

Ensuite, j’ai oublié de mentionner dans mon retour sur mon année 2017, mais le 30 décembre, j’ai enfin donné du sang! Ça fait si longtemps que je voulais en donner! Pour moi, il s’agit d’un hommage à mon papa. Il est décédé du cancer, une leucémie, et a eu besoin à quelques reprises de transfusions sanguines. C’était symbolique de donner à mon tour. Je n’ai pas peur du sang, ni des aiguilles et j’ai un groupe sanguin plutôt intéressant. Je ne prenais juste pas le temps d’y aller. Je suis donc partie un samedi matin… et c’était fermé chez Héma-Québec! Je n’ai pas pris cela pour un signe et suis allée du côté ontarien. J’ai donc rempli le fameux questionnaire et dû avouer que j’ai une tendance à m’évanouir… Mon taux de fer était beau, mais l’infirmière m’a dit que si je m’évanouissais, je ne pourrais plus revenir. Bonjour la pression! Mais tout s’est superbement déroulé et j’en suis super fière. J’ai quand même été faible durant la journée et quelques jours suivants. Mais, tout est rentré dans l’ordre. J’aimerais y retourner deux fois cette année.

Pour l’organisation, je dois m’améliorer encore plus, car en septembre, j’aurais deux enfants avec des boîtes à lunch!!! Ouh là, là! Je capote un brin. Donc, la veille, je dois faire les lunchs et préparer les vêtements et les sacs. J’y arrive pas mal souvent… Aussi, je veux me faire une to-do liste quotidienne papier! Je trouve que ça m’aide beaucoup et c’est hyper concret. Chaque fois que j’en fais une, j’avance davantage mes tâches. Aussi, pour les vêtements, je vais essayer d’en acheter moins et de maximiser ceux que je possède déjà. J’en ai sérieusement beaucoup. D’ailleurs pour janvier, je me suis donnée comme objectif de ne pas porter le même ensemble deux fois…  Je vous partagerai cela ici! Aussi, je continue avec mon mari à respecter notre budget strict pour rembourser notre fameuse dette familiale. J’ai bien l’impression qu’en continuant ainsi, cette dette sera histoire ancienne cette année! C’est vraiment excitant! Suis-je bizarre? 

Enfin, je termine ma liste d’objectifs avec celui qui m’angoisse le plus : la course. Ça fait déjà quelques années que je cours sur une base continue. J’ai encore de la misère à me définir comme coureuse… mais c’est ce que je suis. Je suis rendu assez efficace dans les 10 km, alors, cette année, je me lance comme défi de faire un demi-marathon. Ça y est, c’est écrit. Ça m’angoisse et me motive à la fois. J’ai mon programme : il ne me reste qu’à choisir LA course. En fait, je veux courir cette course avant de franchir mes 36 ans en novembre.  Pour l’activité physique, il faudrait vraiment que j’ajoute une routine de musculation à tout cela. Mon plan d’action reste encore à bonifier concernant mon entraînement physique… Je crois bien demander à quelqu’un de me coacher là-dedans. 

Je conclus mon billet en vous partageant mon mantra pour cette année. Alors que je réfléchissais à cette liste d’objectifs, une pensée a surgi dans mon esprit : apprécier ce que j’ai. J’ai l’impression d’être très souvent dans le mode JE VEUX. Je vois des trucs sur les médias sociaux, je les veux. Je vois des gens faire ceci ou cela, je veux le faire moi aussi. Pourtant, j’ai déjà plein de trucs! J’ai une famille, des amis, des vêtements. Je ne manque sincèrement de rien. Alors, je vais m’y consacrer cette année! Apprécier ce que j’ai! 

Et vous, à quoi voulez-vous que ressemble votre année 2018?